#Découverte du carré Hermès

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello ! J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous faire découvrir l’histoire de l’emblématique carré Hermès et les choix que vous aurez !

  • Histoire

La soie arrive en 1937 dans la Maison, avec le carré « Jeu des omnibus et Dames blanche », mais ce sera « Brides de Gala » décliné tous les ans, qui sera le plus emblématique.4d90cb2f7421d0f5431e0f90b0dc78ef

En boutique : le changement de collection s’opère tous les 6 mois, et vous pourrez y trouver environ 4 collections en même temps.

C’est le Brésil qui fournit la meilleure soie pour Hermès, depuis déjà 25 ans. Hermès décide de parfois aller chercher ses matières premières dans le monde pour avoir la meilleure qualité possible.

En 2016, la soie c’était 400 000 carrés 90 (c’est à dire 90×90) à travers le monde et 500 000 cravates, 1/3 des clients achètent de la soie, c’est d’ailleurs le troisième métier le plus productif de la maison.

Il faut deux ans pour qu’un carré soit créé, une quarantaine d’artiste freelance travaillent pour Hermès et dessinent les carrés, mais c’est Bali Barret, directrice artistique de la soie qui supervise chaque carré, chaque dessin, pour être sûre que cela aille avec l’identité de la maison mais également avec l’ensemble de la collection représentée par un thème chaque année.

Déjà plus de 2000 dessins ont déjà été créés depuis 1937.

  • Étapes de création :

C’est à Lyon que se fait la création des carrés, les étapes de création :

  • Gravure avec des calques en rhodoïd.
  • Préparer les calques, il y a autant de calques que de couleurs.
  • Calques envoyés à l’infographie pour créer les couleurs et placer les couleurs.
  • Déroulement des tissus de soie sur des tables de 150m de long. La soie est blanche au départ, le dessin va délimiter le tissu. Le tissu passe en rouleau et sèche, il y a autant de roulements qu’il y a de couleurs à déposer sur chaque carré. Cela va de la couleur la plus claire à la couleur la plus foncée.
  • Laver à la vapeur, pose de vernis
  • Couper puis roulotter à la française avec un seul fil de soie faisant 3m50 pour un carré 90, cela prend 45 minutes à 1 heure pour le faire.
  • Doit passer au contrôle qualité, puis lors des podiums les directeurs ou directrices de magasins choisissent les pièces qu’ils veulent un an à l’avance. Puis la soie arrive en magasin

Pour créer un carré il faudra 600 heures au total.

  • Achat d’un Carré Hermès :

IMG_7265

D’abord il faut savoir que vous avez plusieurs possibilité selon votre budget.

Vous allez pouvoir trouver du plus petit au plus grand :

  • Carré 45 x 45 ou son autre nom : Le Gavroche à 160 €
  • Carré 50 x 50 ou Bandana à 170 €
  • Carré 70 x 70 à 265 €, c’est un format qui tend à disparaître, la marque a fait le choix de proposer pour ce modèle ci une soie façonnée, plutôt unie, bicolore ou tricolore, mais sans imprimés.
  • Carré 90 x 90, le plus emblématique et également celui où vous aurez le plus de choix, au prix de 350€
  • Carré 140 x 140 que vous pourrez retrouver en 100% Soie à 705€ ou en soie et cachemire à 925€

Evidemment selon les tailles vous ne pourrez pas jouer avec de la même façon, ni faire les mêmes nouages. Il existe une application pour apprendre quelque nouage qui a été lancée par Hermès : Hermès silk Knots malheureusement, disponible seulement sur Apple store. 

Vous pouvez retrouver certains carré sur le site La Maison des carrés, mais c’est surtout en boutique que vous pourrez profiter d’une vraie expérience, il est important de pouvoir les essayer, les toucher, voir les couleurs qui vous vont au teint, mais surtout voir les carrés pliés car cela change complètement la perception que l’on peut avoir du motif.

Bientôt, je vais vous écrire un article sur comment nouer son carré 90, Hermès ou non ! 😉

J’espère que vous aurez aimé découvrir les carrés Hermès !

Passez une belle journée ! 

 

 

#2 Histoire d’une marque : HERMES

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello ! Comment allez vous ?

Aujourd’hui je vous retrouve pour une nouvelle histoire, celle d’Hermès.

La Maison Hermès a été créée en 1837 par Thierry Hermès. Il était alors harnacheur et ouvrait son atelier au 56 rue Basse-du-Rempart à Paris. Mais ce n’est qu’en 1858, lorsque Thierry Hermès laisse place à son fils Charles Émile Hermès que la Maison va trouver un nouvel essor. Avec l’arrivée des grands boulevards parisiens, il décide de déplacer les ateliers et s’installe au 24 Faubourg Saint Honoré.

level_3

En 1880, la Maison commence à développer une clientèle privée, devient harnacheur-sellier et commence à créer ses premiers gants.

be766fcc5d1b90612eea51998bd38262

En 1900, c’est un nouveau tournant pour la Maison qui gagne le grand prix de l’exposition universelle, et gagne par la même occasion une clientèle haut de gamme.

La Maison crée le sac emblématique « Haut à Courroies » qui permet de transporter tout le matériel d’équitation.

En 1902, Charles Émile laisse place à ses deux fils Adolphe et Émile Maurice. Ils décident alors d’acheter le 24 Faubourg et agrandissent le bâtiment, le lieu devient : « Hermès Brothers ».

En 1912, c’est l’avènement de l’horlogerie avec la création par Émile Maurice, pour une de ses 4 filles, Jacqueline, d’une montre à oignon. Mais il faudra attendre 1920, pour voir arriver la première montre commercialisée, la montre « Ermeto ».

En 1919, Émile Maurice rachète les parts de son frère Adolphe, et reste seul à la tête de la Maison. Puis vient la création du premier bracelet en cuir « Galuchat » et du premier bijou en argent, dans la ligne « Filet de selle ».

ef9c77f777d24da532aa38512950e6b9--hermes-kelly-bag-hermes-bags

Avec l’essor automobile le sac « Haut à Courroies » devient à la mode comme sac de voyage pour l’installer dans les voitures.

Afin de faciliter les femmes dans leur vie active, en 1930 sera créé le « Petit sac à Courroies », inspiré du sac « Haut à Courroies ».  Mais il perdra vite son nom, et prendra le nom de sac « Kelly » en 1956, à la suite d’une photo qui fera le tour du monde, montrant la princesse Grace Kelly, à l’époque enceinte, camouflant son ventre avec ce sac.

Hermès utilisait déjà de la soie, mais d’abord pour fabriquer les casaques des cavaliers, pour l’aspect thermorégulateur de cette matière, et pour les couleurs qui s’imprégnaient parfaitement. Mais en 1937, c’est à autre chose que la soie va servir, le premier carré 90, iconique aujourd’hui, est né, ce sera « Jeux des omnibus et Dames blanches ». Le motif est tiré d’un dessin qui fait partie de la collection d’Émile Maurice, collection présente au sein du 24 Faubourg Saint Honoré. Cette collection n’est pas accessible au public, et regroupe plus de 10000 pièces de tout genre, des livres, tableaux, hippomobiles, cannes… Aujourd’hui encore la famille continue de perpétuer cette collection. La Maison est parfois amenée à prêter certaines pièces pour des expositions. De plus les créateurs de produits de la Maison, notamment les dessinateurs de soie peuvent trouver l’inspiration au sein du musée.

En 1938, alors que Robert Dumas, gendre d’Émile Maurice, se promène sur le port en Normandie, il prend inspiration des maillons de chaîne d’ancre des bateaux et crée le bracelet en argent « Chaîne d’ancre ».

hermes-ex-libris-noir-150x150En 1943, le logotype d’Hermès « L’ex-libris » est créé, il tire son origine de l’association de l’ex-libris du bibliophile qu’était Émile Maurice et d’une peinture d’Alfred De Dreux présente dans sa collection.

Avant la guerre, les boîtes de la Maison étaient de couleur beige, cependant après la guerre, les seuls pigments qui restent sont de couleur orange. Pas forcément par envie, mais plus par obligation Émile Hermès choisira de créer ses boîtes de couleur orange. Aujourd’hui, il existe 600 boîtes de tailles différentes. Hermès travaille avec 6 fournisseurs et 4 millions de boîtes sont produites tous les ans.

hermes

En 1949 sont créées les premières cravates. Le directeur de la boutique Hermès de Cannes avait une forte demande de la part des clients, qui étaient obligés de porter une cravate pour pouvoir rentrer dans le casino qui se trouvait à côté. C’est également l’année de création de la ceinture « collier de chien », à la demande de Madame GERBER, qui a sollicité la Maison, afin de créer des ceintures pour Femme dans le modèle des colliers qui avaient été créés pour les chiens pour partir à la chasse.

En 1951, Robert Dumas, époux de Jacqueline Hermès, prend la direction de la Maison. Dans le même temps c’est le début de la partie parfumerie de la Maison avec la création du premier parfum par Jean René Guerrand, « Eau d’Hermès », qui sera une fragrance à partager.

En 1968, arriva la première collection de prêt à porter Femme et Homme. Mais également l’ouverture de boutiques Hermès en Europe, au Japon et aux États-Unis.

En 1978, Robert Dumas laisse place à son fils Jean-Louis Dumas. Dans le même temps, la manufacture « La montre Hermès » est créée, à Bienne, en Suisse, puis de la montre emblématique « Arceau » et le bracelet en émail, « Grand Apparat », le but étant de mettre un motif de carré de soie sur un bracelet. De ce premier bracelet naîtra cette idée d’apposer les dessins de carré sur les joncs en émail.

En 1984, le premier service en porcelaine « pivoines » est mis à la vente, inspiré également du carré de soie du même nom. Le but étant, de mettre un carré de soie dans une assiette.

En 1987, pour les 150 ans de la Maison, Jean Louis Dumas décide que la Maison soit caractérisée par un thème chaque année. Le premier sera « Feux d’artifice ». Aujourd’hui, c’est Pierre Alexis Dumas qui, avec l’aide d’une philosophe, propose un thème chaque année.

2003, Jean Louis Dumas fait appel à Patrick Thomas, pour être à la direction de la Maison de 2006 à 2014, en attendant qu’une personne de la famille reprenne la tête de la Maison.

Un an après, la ligne en corne et bois laqué fait son apparition, mais également la collection des Hermessences par Jean Claude Ellena, parfumeur exclusif de la Maison jusqu’en 2016, où Christine Nagel a repris ce rôle.

Herme-768-s-Les-Hermessences

En 2010, création de « Petit h ». Un laboratoire créatif qui transforme avec poésie les matériaux d’Hermès voués à la destruction. Il existe deux expositions par an à travers à le monde, afin de montrer ses objets extraordinaires. Toute la collection de « Petit h » est présente au sein de la boutique de Sèvre à Paris. En 2010, c’est également la création de la première collection de Haute-Bijouterie, ligne « Centaure ». Il y aura ensuite une collection tous les deux ans.

En 2011 est créée la ligne de mobilier Hermès.

En 2014, Patrick Thomas donne accès à la tête de la direction à quatre membres de la famille Hermès :

  • Axel Dumas
  • Henri Louis Bauer
  • Pierre Alexis Dumas
  • Guillaume de Seynes

Leur idée d’avenir :

« La famille Hermès perpétue un esprit, un style, une unité et partage une même vision à long terme ».

C’est une très belle Maison qui est encore familiale et indépendante car elle ne fait partie d’aucun groupe, même si Bernard Arnault à la tête de LVMH à déjà essayé d’acquérir Hermès.

C’est vraiment pour moi la marque de luxe française par excellence, elle a un vrai artisanat et de vraies valeurs.


Dites moi si vous avez envie de connaitre l’histoire d’une autre marque ? 

Passez une superbe journée ! à très vite 

 

©Hermès

Site de la Maison : Hermes.com

Magasin en ligne : france.hermes.com

#1 Histoire d’une marque : Dries Van Noten

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello ! Comment allez vous ?

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous raconter l’histoire d’une marque, et aujourd’hui ce sera l’histoire de Dries Van Noten.

dries-van-noten-inspiration-particule-deluxe-arts-decoratifs

Le styliste belge continue d’impressionner par ses collections intemporelles, élégantes et toujours avec cette originalité qui lui est propre.

Dries Van Noten est né le 12 mai 1958 à Anvers. Sa passion pour la mode apparaît comme héréditaire. Son père tenant une boutique de vêtements masculins et son grand-père exerçant la fonction de tailleur. En 1981, il obtient son diplôme au sein de l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers.

1986, date clé dans sa carrière de styliste. Il se rend à Londres afin de présenter sa toute première collection avec cinq autres de ses camarades, qu’on surnommera par la suite les « six d’Anvers ». Cette collection attirera très vite de nombreux acheteurs du monde entier comme Barneys de New York ou bien Whistler Whistles de Londres.

Depuis ses débuts il s’est entièrement autofinancé et vend désormais ses collections hommes, femmes et accessoires aux quatre coins de la planète.

 

Le style VAN NOTEN

0445f0ed50e149c1652e581d79bd11b6

« Il est, pour la mode, l’homme qui aime tant les femmes » Son travail se caractérise par des imprimés, parfois des motifs aux inspirations ethniques. Il confronte les couleurs et utilise souvent des matières textiles originales, tout en respectant avec bienveillance les formes féminines. C’est une mode raffinée, qui accompagne et guide. Il sait créer des vêtements qui traversent le temps avec la même élégance. Il fait comprendre aux femmes qu’il est possible de porter des paillettes le jour, de mélanger les vêtements entre eux, associer des couleurs, des matières, des styles… Dries Van Noten arrive ainsi à apporter une touche Street Style dans ses collections.

C’est un créateur reconnaissable, avec des collections qui ne trahissent jamais la féminité. Il a décidé de se rebeller devant l’ensemble des collections intermédiaires, et pour cela fournit plus de 1000 produits de référence. Des pièces tellement étudiées et travaillées qu’elles peuvent nourrir pendant une saison entière les caprices des femmes. Car chez Dries Van Noten, une saison dure six mois et l’on retrouve sur portants tout ce que l’on a vu défiler ! On pourrait imaginer qu’avec l’essor des achats via internet, Dries van Noten choisirait de se rallier à la majorité. Il préfère malgré tout défendre ses valeurs et pense que « si l’on désire vraiment quelque chose, on peut attendre. » Les autres marques développent huit collections par an, lui quatre, ce qui est assez pour prendre le temps de développer les tissus de ses rêves. « Pouvoir changer d’avis, faire retravailler des imprimés, ce dialogue avec les fabricants, c’est cela mon luxe ! ».

Recherche perpétuelle de sa trinité de cœur : les couleurs, les imprimés, les tissus.

Dites mois si vous aimez en apprendre plus sur les marques ?

Belle journée à très vite !


©Instagram Dries Van Noten

Octobre rose : Mobilisation autour du cancer du sein

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello ! Comment allez vous ?

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article qui me tient à cœur, je vais vous parler du ruban rose, signe de « l’octobre rose » dédié à la mobilisation et à l’information autour du cancer du sein.

Le rubancoup d’envoi de cet Octobre Rose a eu lieu le 27 septembre 2017 à Paris.

L’année 2017, célèbre également les 25 ans de ce fameux ruban.

 

 

Consacré à la sensibilisation du cancer du sein, le mois d’octobre permet donc de revenir sur les attitudes à adopter pour se prémunir de cette maladie. D’après « Le cancer du sein parlons-en ! » 1 Femme sur 8 est concernée par ce cancer. Et sachez que plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Il peut être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs.

Le détecter le plut tôt possible permettra d’atteindre de très hauts taux de guérison et de réduire en même temps l’agressivité des traitement appliqués, même si les traitements subis seront forcément d’une certaine façon agressifs, pas forcément du point de vue physique, mais plutôt psychologique. Il est donc important de vous informer sur le cancer du sein car cela peut vous sauver la vie.

Tout d’abord, et à tout âge, vous devez régulièrement être suivie par un médecin traitant, par un gynécologue ou par une sage-femme. Par la palpation des seins et des aisselles, la personne vous prenant en charge pourra déjà avoir un premier aperçu, si elle perçoit une anomalie on vous prescrira une mammographie ou une échographie.
Ce suivi médical doit avoir lieu tous les 6 mois ou au minimum tous les ans à partir de 30 ans.

A partir de 50 ans, votre médecin traitant ou votre gynécologue vous fera pratiquer une mammographie tous les 2 ans au minimum.

Chaque année beaucoup d’initiatives sont prises par les marques, les associations, les particuliers. Il est bien évidemment possible de faire des dons finançant la recherche pour lutter contre le cancer du sein.

Mais il existe également d’autre possibilité, comme des courses, des marches, des challenges, pour se défouler et soutenir une bonne cause.

Il existe également aujourd’hui beaucoup de marque qui soutiennent cette lutte et qui propose lors de ce mois des offres, où l’argent recueilli est reversé aux associations.

Personnellement, j’ai contribué à ma façon en achetant le tee-shirt « HOPE » de la marque MANGO. Les 15,99€ sont reversés à la Fondation Fero pour aider la recherche contre le cancer. Si vous désirez vous le procurer c’est juste ici .

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est important d’informer, de s’occuper de soi et de prévenir cette maladie.

Mais retenez surtout qu’il faut soutenir vos proches dans ce combat, ne les laissez pas tomber, ils vaincront beaucoup mieux tout ça s’ils sentent qu’ils sont soutenus, aimés et encouragés.

Vos proches sont ce qu’il y a de plus beau au monde ne les laissez pas tomber dans ce moment de leur vie. 

Passez une belle journée, prenez soin de vous ! 

 

Marque : Rituals

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello !! Comment allez vous aujourd’hui ?

Je reviens pour vous parler d’une marque et de ses produits, la marque Rituals.

Si vous habitez à Nantes comme moi, vous avez peut-être remarqué que la boutique Sonia Rykiel a laissé place à un autre magasin. La marque rituals y a installé sa dix-huitième boutique française. Cette marque de cosmétique est d’origine néerlandaise, ses produits sont inspirés directement par les traditions ancestrales asiatiques.

La marque a créé une collection complète de produits de grande qualité aux prix abordables. On retrouve des gammes pour le corps et pour la maison, comme des produits douche & bain, corps, mains et pieds, cheveux, eaux de parfum, mais aussi bougies, parfum d’intérieur ou encore de thé…

Ce sont des produits qui nous rappellent que le bonheur est dans les petites choses de la vie, qu’ils peuvent avoir le pouvoir de nous envelopper, de nous fournir un grand confort, une sérénité, un plaisir.

Il existe 6 collections : 

  • « The ritual of Sakura » : Sakura est le nom qui désigne les cerisiers Japonais, ces arbres qui chaque année renaissent et que les japonais célèbrent. C’est une fête très importante qui marque le réveil de la nature et symbolise le caractère éphémère de la beauté ainsi que l’importance de la vie. Cette collection inspirée de cet évènement, allie la Fleur de cerisier au Lait de riz biologique nourrissant.
  • « The ritual of Ayurveda » : Née il y a plus de 5 000 ans, l’Ayurvéda, ou science de la vie, est centrée sur la recherche d’une vie harmonieuse. C’est une ancienne philosophie indienne qui aide à améliorer la santé et le bien-être en purifiant et en nourrissant vos énergies. Cette collection est composée de rose indienne alliée au miel de l’Himalaya.
  • « The ritual of Dao » : Le Dao est une philosophie chinoise ancestrale centrée sur la recherche d’une harmonie parfaite entre le Yin et le Yang. Cette collection aide à trouver sa paix intérieure, grâce au lotus blanc et au Yi Yi Ren.
  • « The ritual of laughing Buddha » : Dans la Chine ancienne, il y a 1 100 ans de cela, le Bouddha rieur était un célèbre moine qui répandait la joie autour de lui grâce à son sourire légendaire. Depuis des siècles, frotter son ventre est un symbole de chance et de prospérité. Cette tradition a inspiré cette collection de produits revitalisants qui honore ce courant de pensée positive, grâce au pouvoir de l’orange douce et du cèdre.
  • « The ritual of Hammam » : Cette collection s’inspire d’une des plus anciennes traditions de purification. Il suffit de fermer les yeux et de sentir la chaleur vous envahir, avec les notes de romarin et d’eucalyptus.
  • « The ritual of Samurai » : Pendant des siècles, les anciens guerriers samouraïs japonais ont pris grand soin de leur apparence physique. Cette collection pour homme a été créée pour leur rendre hommage, et aider à relever les défis de la vie quotidienne en arborant une apparence parfaite, avec une odeur de bambou biologique et de menthe japonaise, un alliage frais et fort.

 

22046479_1470291443058094_883076014719964967_n

J’ai vraiment un faible pour trois collections, « The ritual of Dao », « The ritual of Ayurveda » mais surtout « The ritual of Sakura » qui pour moi est la plus enivrante, chaque matin c’est cette crème que je mets sur ma peau, afin d’être enivrée par cette délicieuse odeur.

Je vous invite vivement à aller en magasin pour expérimenter vous mêmes et découvrir des odeurs, des produits.  Ce qui est important pour moi, c’est que les produits soient sans Paraben et que la marque s’engage dans la qualité et le développement durable, c’est très important pour eux d’améliorer leurs produits dans le respect de l’environnement.

Vous connaissiez peut être déjà cette marque ? Quels sont vos produits préférés ? 

Bonne journée ! à dimanche !! 

 

Twilly d’Hermès, le nouveau parfum féminin de la Maison Hermès

Histoires et actualités de marques

Hello, Hello !! Comment allez vous ?

Tout compte fait je vous retrouve aujourd’hui pour un autre article !

Aujourd’hui sort un tout nouveau parfum, pour les filles d’Hermès : Twilly d’Hermès

La magnifique Maison de luxe, nous sort le grand jeu avec un tout nouveau parfum féminin créé par le nouveau nez d’Hermès : Christine Nagel. C’est aussi elle qui nous a émerveillé avec Galop et L’eau des merveilles bleue.

Pour ce nouveau féminin, elle a opté pour une fragrance à la fois florale, épicée et orientale. Avec des notes tel que le gingembre, la tubéreuse et le santal. Un parfum à la fois charnel et audacieux, pour des filles libres et téméraires.

Avec un packaging totalement novateur et magnifique, si beau qu’on le voudrait déjà que pour ça. Un côté un peu british sort de ce flacon, avec un bouchon qui ressemble fort à un chapeau melon, avec un joli lien en soie coloré qui y est accroché. Et pour ne rien lui enlever l’eau de toilette se trouvant à l’intérieur est d’une jolie couleur rose douce et pétillante à la fois. Attention il n’est pas possible d’enlever le lien de soie au flacon. 

Twilly ? Le nom du parfum découle tout simplement de la bande de soie du même nom, qui se met autour du cou, du poignet, dans les cheveux, sur les anses de sacs, ou partout où vous voudrez. Il existe beaucoup de façon de le porter, et c’est ce que ce parfum désire faire ressentir, qu’aujourd’hui les filles se jouent de la mode, elles en font ce qu’elles veulent, elles créent, elles sont libres.

Allez vite découvrir cette jolie fragrance dans une des boutiques de la Maison. Ou en parfumerie sélective, même si c’est beaucoup mieux de rentrer dans une jolie boutique où vous serez très bien accueillis et servis !

Le parfum est proposé en 30Ml pour 59€, en 50Ml pour 88€ et en 85Ml pour 122€. Et disponible donc dès aujourd’hui (Lundi 28 août 2017)

Passez une belle journée !! A mercredi cette fois ! 🙂

Crédit photo © Hermès instagram – Twilly